Pépite #3 Exploser sa croissance avec le Growth Hacking

Vous avez du en entendre parler.

Cette anecdote se passe en 1997.

L’entreprise Hotmail met en place un simple « hack » qui va changer la donne pour les années à venir.

La messagerie était gratuite, ce qui n’était pas le cas des autres messageries à l’époque. Et, dès lors qu’une personne envoyait un courriel, celui-ci se terminait avec la phrase « PS : je vous aime. Obtenez aussi un compte email gratuit sur Hotmail ».

C’est là toute la beauté du marketing virale.

Une simple phrase rajoutée à la fin du mail aura permis de se servir de ses utilisateurs comme de régies publicitaires, incitant ainsi leurs contacts à s’intéresser à Hotmail, puis, à force de voir ce message, à utiliser leur service de messagerie gratuite.

Imaginez la tète de leurs concurrents qui eux investissaient des millions en marketing pour un résultat similaire.

Les couts pour Hotmail étaient relativement faible, ce qui leur a permis d’obtenir très rapidement un retour sur investissement gigantesque et des coûts de recrutement presque inexistants.

Si votre produit ou service devient virale, les ventes vont pleuvoir à ne plus savoir qu’en faire!

Maintenant, dites moi.

Avez-vous une entreprise proposant un produit ou service, en physique ou sur internet?

Si ce n’est pas le cas, je vous invite à vous rendre ici pour vous lancer sans risque. Vous y verrez un système pour commencer à gagner de l’argent avec votre projet avant même son lancement 😉

Nous allons voir ici comment appliquer le Growth Hacking à votre échelle, afin d’avoir entre des centaines et des millions d’inscrits à vos produits et services, comme l’ont fait Facebook, Instagram, Dropbox ou encore AirBnB.

Comment ?

Avec le Growth Hacking!

Pour ceux qui l’ignore, le Growth Hacking est un terme anglophone désignant le fait de « pirater » la croissance d’une entreprise avec peu ou pas de moyens.

Autrement dit, on fait avec les moyens du bord et on optimise tout de sorte à obtenir une croissance aussi fulgurante que possible.

Après tout, si vous lisez ces mots c’est que vous vous intéressez de près ou de loin au marketing.

Donc au fait d’augmenter les ventes et le bénéfice généré.

Vous êtes donc vous aussi Growth Hacker.

Présentation du concept

Du développement de produit à l’analyse des données et du marketing, tout ce qui devrait être le souci principal de tout entrepreneur. Voici le mélange de compétences auquel correspond le Growth Hacker.

Il vous faudra passer par des tests, mener vos expériences afin d’en tirer un retour sur investissement toujours plus important.

Ce que ce concept peut vous apporter?

Comme dit plus haut, le Growth Hacking va pouvoir vous apporter une croissance explosive.

Aussi bien en terme de ventes que de clients et inscrits à vos produits et services.

De plus, l’aspect optimisation des couts qui en découle vous permettra d’investir vos ressources dans d’autres secteurs importants de votre entreprise une fois votre croissance lancée.

Pourquoi?

Comment l’implémenter?

  • Testez ce qui fonctionne et délaissez ce qui ne fonctionne pas dans le but de fournir un produit/service qui correspond au besoin de votre marché. C’est ce que l’on appelle de l’A/B Testing. C’est ce qui permettra une optimisation constante.

Ne tardez pas à lancer un produit parfait.

Lancez une première version, analysez les retours puis lancez une deuxième version, meilleure, jusqu’à la version finale (ce point fera l’objet d’une prochaine pépite 😉 ).

Gardez le focus sur un seul point : La croissance!

Vous avez une campagne publicitaire qui tourne?

Faites en plusieurs variantes.

Si vous en lancez 3, au bout d’une semaine modifiez les 2 moins rentables en laissant tourner la plus rentable.

Remise en question constante des processus établis en vue de les améliorer, les optimiser

L’auteur de Growth Hacker préconise pour cela d’employer « la méthode Amazon ». Elle consiste à commencer par écrire un communiqué de presse, au lieu de démarrer par le produit lui-même. Cela permet de s’assurer d’avoir une orientation marché plutôt que d’être concentré sur l’entreprise elle-même. Ensuite, il s’agit de rédiger la foire aux questions (FAQ). Une fois que ces deux choses – communiqué de presse et foire aux questions – sont terminées, il est temps de passer au prototypage, puis de tester le produit, de l’optimiser et de retester.

  • Trouver des points de croissance

Vous avez maintenant un produit qui correspond au besoin de votre marché.

Il faut maintenant passer à votre communication.

Valider vos hypothèses et ensuite amplifier ce qui fonctionne et arrêter ce qui ne marche pas. Préférez cibler une petite communauté d’adopteurs précoces qui a une affinité parfaite avec votre produit.

Comme pour le prototypage préalable du produit, il faut faire la même chose avec le marketing, c’est-à-dire prototyper et faire un pilote de votre communication.

Voici quelques exemples ayant connu un succès colossal :

– Demander aux utilisateurs de s’inscrire pour être invités à utiliser votre produit (Exemple : Dropbox)

– Déployez sur un petit marché petit à petit avant d’ouvrir en plus grand (Exemple : Facebook)

– Mettre sur pied un gigantesque événement de lancement (Exemple : MySpace)

– Créer une multitude de faux comptes de profils pour créer de la preuve sociale (Exemple : Reddit)

– Grimper sur le dos d’un service à forte croissance pour grandir plus vite (Exemple : PayPal a profité d’eBay)

– Obtenir l’argent et le support d’un investisseur star très connu.

  • Devenir Viral

Transformez ainsi vos clients en ambassadeurs.

Pour cela, il faut que votre produit soit dépasse les attentes du client, à tel point qu’il en parlera dans son cercle proche dès que ‘occasion se présentera.

Qui n’a jamais conseillé un magasin, ou un produit à ses proches?

Je pense que nous l’avons tous fait, ou que nous avons au moins tous reçu ce genre de conseils car « c’est moins cher », « c’est les meilleurs », ou « c’est de meilleur qualité », « ce sont des pros » etc.

Voici deux solutions pour devenir virale :

Faire des partenariats avec des influenceurs possédant déjà une bonne communauté.

Proposer un bonus d’inscription pour chaque nouvel inscrit en plus d’un programme de parrainage permettant de cumuler un bonus pour chaque nouvel inscrit ramené par le client.

C’est ainsi que Groupon s’est étendu, et ca a visiblement bien fonctionné pour eux.

  • Retenir et Optimiser, encore et toujours

Vous avez besoin de toujours faire des ventes pour être rentable, comme toute entreprise.

Il ne faut pas penser le Growth Hacking comme un acte ponctuel que l’on ne fait qu’une fois puis qu’on arrete.

Le Growth Hacking est quelque chose de constant et qui vous apportera des résultats au delà de vos espérances si bien utilisé.

Il faut tout faire pour que vos clients soient satisfaits.

Pour qu’ils reviennent.

Mieux encore, qu’ils reviennent avec leurs amis!

La rétention client est d’ailleurs la meilleure stratégie d’acquisition pour un Growth Hacker.

Selon Bain Company, une augmentation de 5% dans la rétention client peut conduire à une augmentation de profitabilité de 30%. Optimisez l’expérience-client pour que les gens qui achètent vos produits ou services aient envie de revenir et d’en parler.

Conclusion:

Peu importe la taille ou le marché de votre entreprise.

Le Growth Hacking vous permettra d’augmenter vos ventes, votre notoriété, votre nombre de clients et leur valeur long terme.

Il faudra cependant y consacrer les efforts nécessaires, qui seront bien plus rentables que n’importe quelle stratégie « old school ».

Livre Growth Hacker Marketing – Ryan Holliday

Brandon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *