Pépite #2 Prévendre son produit et être rentable avant sa conception

Ou comment économiser des mois et plusieurs milliers d’euros

Beaucoup ont échoué après des mois de travail et des milliers d’euros investit.

D’autres ont réussi, au contraire, à ne pas perdre de temps et être rentable avant même la conception et le lancement de leur produit.

Pourquoi?

Voici la vérité.

Vous ne savez pas si les gens sont prêts à acheter votre produit!

Combien de business sont morts en ayant emporté avec eux les rêves, mois de travail acharnés ainsi que des sommes conséquente qui ne reverront jamais le jour?

A mon avis, bien trop.

Et je pense que si vous lisez ces lignes, c’est pour ne pas connaitre ce sort tragique.

Présentation du concept/de la stratégie

Imaginez la situation:

Vous avez une idée de projet à lancer.
Un produit qui va faire fureur à en faire trembler le CAC40.
Vous avez là un choix à faire.

Premièrement, vous passez du temps à peaufiner jusqu’à la perfection votre idée, quitte à y passer des semaines, des mois ou des années tout en investissant votre argent personnel à la limite de vous retrouver à la rue.

Vous êtes convaincu que votre idée va vous rapporter des millions.

Ce sacrifice les vaut bien, non?

Deuxièmement, vous vous lancez sans plus attendre!
Vous n’avez pas des mois devant vous, au risque de voir votre motivation baisser avec le temps.

Vous ne vous permettrez pas non plus d’etre à la rue ou presque.

Ce serait du suicide.

Vous vous lancez donc avant même la conception!

Vous achetez un nom de domaine, vous créez un site d’une page qui explique votre projet, avec un formulaire de paiement ainsi que de capture email pour vous créer une audience, votre base de futurs clients et récolter les premières préventes.

Félicitation, vous avez un business qui vous rapporte avant même d’avoir lancé la conception!

C’est ce que l’on appelle la prévente.

Ce que ce concept peut vous apporter?

Vous êtes sûr que le produit répond réellement aux besoins de vos clients.

Vous avez la capacité de valider votre idée dès le commencement de votre projet, ce qui est non négligeable car vous pourrez économiser du temps, mais aussi beaucoup d’argent.

Pourquoi?

Vous ne risquez pas de capital. Vous voyez si vos futurs clients sont intéressés, ce qui revient à faire une étude de marché.

C’est un concept qui a été popularisé par les plateformes de financement participatif telle que Ulule par exemple.
Beaucoup de projets y voient le jour, générant des centaines à plusieurs millions durant la campagne de leur lancement!

Comment l’implémenter?

Si vous avez une audience sur les réseaux sociaux, ou bien une base email, servez-vous en!

Vous aurez ainsi des retours de personnes déjà intéressées par ce que vous proposez habituellement.

Si vous n’avez rien de tout ça, plusieurs solutions s’offrent à vous tel que le crowdfunding, la création de votre site sur lequel vos prospects pourront précommander et entrer leur mail afin d’être prévenus de la sortie du produit (vous créez ainsi votre propre audience de 0).

Afin d’attirer du trafic sur votre site ou sur la page de votre crowdfunding, vous pouvez utiliser la publicité Facebook/Instagram, YouTube ou Google mais aussi les partenariats avec des influenceurs de votre thématique qui seraient intéressés par votre projet.

Le but ici est de savoir si votre produit répond à un besoin.

Et vous le voyez auprès de vos clients en voyant les précommandes s’accumuler, ce qui vous motivera de plus belle pour lancer la conception!

Un avantage certain est que vous pourrez ensuite allouer vos ressources en fonction de ce qui est nécessaire et supprimer le superflu.

Vous pouvez aussi pivoter si votre idée de départ ne convient pas, en proposant quelque chose d’autre, plus aligné sur les besoins du client.

Voici un plan d’action à mettre en place :

  1. Créer une audience d’au moins 1000 personnes qui ont montré un intérêt pour votre produit en laissant leur email
  2. Les questionner sur leurs problématiques, en rapport avec votre thématique et ce qu’ils aimeraient avoir pour s’en défaire
  3. Créer le produit en fonction des réponses de votre audience, en leur disant qu’ils auront votre produit avec une réduction sur le prix final, mais que si l’objectif de prévente n’est pas rempli, ils seront intégralement remboursés.
  4. Lancer les préventes en vous fixant un objectif à atteindre pour valider votre idée
  5. Regarder les paiements s’accumuler sur votre compte PayPal ou retourner au point 3

Conclusion:

Si vous souhaitez lancer un business de 0, cette pépite est littéralement celle qui va vous aider à amorcer votre projet.

Que ce soit pour un produit physique, une formation en ligne, un produit digitalisé.

Cela fonctionne aussi pour les petits malins qui voudraient faire du dropshipping pour ensuite créer leur propre marque et lancer leur produit unique.

Vous aurez ainsi de quoi vérifier l’engouement du public pour votre projet, et vous pourrez commencer avec une certaine trésorerie.

Votre empire dans un sac à dos – Stan Leloup, p.181-186

Brandon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *